Les castors à la Fuye ou presque.

Bienvenue aux castors

Les castors sont presque arrivés à Fuye, ils ont élus domicile à moins d’un kilomètres, près du lac des Bretonnières, sûr deux petits îlots non accessibles aux promeneurs.

Cela fait maintenant presque trois ans que ce lac héberge cette petite troupe d’ingénieurs en architecture bois. Très discrets au départ, leur présence s’est faite plus réelle jusqu’à devenir un spectacle

Au début je croyais que les tempêtes étaient particulièrement dévastatrices sur ce minuscule îlot – sans doute un effet encore inconnu du réchauffement climatique – car les arbres tombaient et tombaient encore. Et puis la découpe en taille crayon m’a semblé curieuse. On en parlait pas sur les réseaux mais la rumeur courrait que c’était des castors.

 

on devine clairement la hutte

Actuellement nous avons la chance d’habiter sur la rive Ballanaise de ce modeste lac partagé entres les communes de Joué-les-Tours et Ballan-Miré. Tandis que la municipalité Jocondienne bétonnait et éclairait les chemins autour du lac pour en faire un lieu d’attraction avec la piscine gratuite et l’accrobranche, les castors, eux aussi ont entrepris terrassement et déboisement sur l’île aux canards la bientôt mal nommée. L’accrobranche ne passera pas pas leur île faute de branches.  Je n’ai pu vu encore ces bébêtes, souvent nocture.

Castorama

J’ai piqué ces photos sur la Nouvelle république.  J’en ai quelque unes un peu moins bonnes.

Père castor et les castors juniors

(plus…)

Continuer la lecture
  • 1
  • 2
Fermer le menu