Les amis de la Fuye

La Fuye est une maison pour recevoir des hôtes qui idéalement deviendraient des amis. Nous avons un projet que nous vous proposons de partager.​

Introduction présentation

Préambule par Denis Jeanteur

Le projet que je fais, alors que je prend possession du domaine de la Fuye, c’est de ne pas le posséder pour moi, mais au contraire de l’ouvrir à toutes initiatives respectant le lieu et les autres initiatives. Je le fais pour mon plaisir, en retour du foisonnement des initiatives dont je rêve mais que je ne peux réaliser seul.

Je démarre un projet professionnel consistant à ouvrir cinq chambres d’hôtes. C’est un projet à but lucratif et qui devra couvrir les frais liés à la maison et au domaine: les impôts et les travaux, ainsi que les investissements permettant un exploitation efficace. C’est un projet indépendant des autres initiatives et, à la fois, mon objectif est d’intéresser mes hôtes aux différentes activités qui pourrons naître. Et pour les activité cela corresponde à un premier public.

Dans mes travaux de recherche managériale, j’appelle cette organisation une organisation hybride qui permet de tirer le meilleur des deux mondes.

« Un lieu respectueux de chacun et pas seulement de l’environnement »

Le premier objectif que j’ai fixé c’était d’aider un public handicapé, spécialement des handicapés mentaux ou assimilé. 

L’idée m’est venue alors que nous recevions une famille espérantophone et leur fille autiste. Ce fut une rencontre passionnante. Nous les avons reçu à titre gracieux mais il est plus qu’improbable que cette famille polonaise puisse s’offrir la prestation de la chambre d’hôte. Et pourtant de mon côté c’est exactement ce genre de public que je veux recevoir en priorité. L’activité chambres d’hôte est peu lucrative étant donné les travaux qui ont été consentis. Comment faire alors  pour être en mesure de recevoir de telles familles sans couler notre modèle économique?

Le deuxième est … de me soutenir

Dis comme cela c’est un peu profiteur mais je suis moins même handicapé par une maladie psychique pas très grave certes mais suffisamment destructrice pour m’avoir éloigné du travail et des relations sociales pendant dix ans. Je suis donc très sensible à l’accueil d’handicapés. J’ai beaucoup de mal à entrer en contact, je ne téléphone pas. J’ai une mauvais mémoire et j’ai besoin de plus de repos que la normale. Le projet de chambres d’hôtes me prend donc en total contre-pied. C’est d’ailleurs pour cela que je l’ai choisi, pour ne pas me résigner.  J’ai besoin de conseils mais j’ai surtout besoin de soutien et de monde autour.

La permaculture

Je travail avec l’ESAT voisin pour toute la blanchisserie. C’est un lieu fort sympathique qui s’occupe également d’entretien de parc et jardins. Cela m’a donné l’idée de monter un projet de permaculture dans l’espace inutilisé du potager. En détails on verra que cela nécéssite des étapes antérieures

Les arts

J’aime bien peindre et j’ai encore quelques difficultés à me relancer dans cette activité. Ceci étant il y a beaucoup de mes tableaux dans les chambres car je souhaite donner un ton très personnel à la majorité des chambres.

En rencontrant Olivier Froment, alias Paul Nebac, puis l’association les art en échos nous avons bâti un premier projet dans cette dimension artistique. Celui ci s’installerai dans la grange et l’on placerai certaines oeuvre dans le parc et le bois.

La nature

Le domaine est petit et coupé en deux par la route mais il y a de la nature presque laissé à l’état naturel. Je me suis intéressé aux chauves-souris que nous avons enregistré, puis au blaireau que l’on suspect mais n’avons pas encore vu. Il y a aussi un terrier de renard toujours actifs. Et les écureuils nous en voyons moins que dans me jeunesse mais il y en a. J’ai vu des serpents mais n’en parlons pas trop. Enfin nous avons vu quelques chevreuils au bout du chemin.

Les animaux domestiques et ceux que l’on pourrait manger il y en a. Bien moins que l’année dernière. J’ai acheté 500 € l’âne, un gros belier que je n’aime pas et un frêle agneau.

Fermer le menu